Les Martlets de McGill ont remporté le Finale 4 – Championnat provincial de basketball universitaire RSEQ 2016-2017 présenté par Lait’s Go Sport, le 4 mars, au Centre Pierre-Charbonneau. La troupe de Ryan Thorne a défait les Stingers de Concordia par la marque de 63-51, raflant du même coup un sixième championnat provincial consécutif.

 

Gladys Hakizimana a été nommée joueuse par excellence du match avec une récolte de 13 points, 8 passes et 5 rebonds. Sa coéquipière Alex Kiss-Rusk a aussi connu un excellent match avec 18 points, 7 rebonds et 4 blocs. Du côté des Stingers, Rishelle Grégoire s’est démarquée avec 21 points, 7 rebonds et 4 vols de ballons.

 

En début de rencontre, les Stingers ont éprouvé des difficultés offensives, devant patienter jusqu’à la neuvième minute avant d’inscrire leurs premiers points. Les Martlets ont été plus efficaces, marquant les 11 premiers points du match, et ont terminé le premier quart avec une avance de 11-5.  

 

Rishelle Grégoire a été époustouflante pour les Stingers durant la première demie, marquant 16 des 18 points de son équipe. Les Martlets ont répliqué avec un effort plus équilibré. Le quatuor composé de Jennifer Silver, Gladys Hakizimana, Marie-Love Michel et Alex Kiss-Rusk a marqué 24 points durant les deux premiers quarts. À la mi-temps, McGill menait 26-18.

 

Le troisième quart fut à l’avantage des Stingers, qui ont réduit l’écart grâce à une superbe contribution de la réserviste Aurélie D’Anjou Drouin, qui a marqué 11 points durant le quart, ainsi que de Marilyse Roy-Viau, qui en a ajouté 5. Concordia réduisait ainsi l’avance des Martlets à 40-36 après 30 minutes.

 

Le jeu s’est animé au quatrième quart, alors que les deux équipes se sont échangé les paniers. Du côté de McGill, Alex Kiss-Rusk s’est imposée sous le panier du haut de ses 6 pieds 4 pouces en marquant 12 points. Pour Concordia, Grégoire et Caroline Task ont donné la réplique. 

 

Les favorites étaient toutefois trop fortes pour leurs rivales en ce match de championnat. Les joueuses de McGill ont réussi leurs lancers francs en fin de match pour sceller l’issue du match.

 

«C’est sans doute le plus satisfaisant de nos six championnats, a dit l’entraîneur-chef des Martlets, Ryan Thorne. Certaines personnes ont manqué de respect à nos joueuses en disant que nous n’étions pas très bonnes cette saison, mais nous leur avons prouvé le contraire. C’est l’une des premières fois de l’année que toutes nos joueuses sont en santé, cela fait une grande différence.»

 

«Notre énergie et notre intensité n’étaient pas à point en début de match, a dit l’entraîneure-chef des Stingers, Tenisha Gittens. Tirer de l’arrière 11-0 est une bien grande côte à remonter. Nous avons commencé à batailler lorsque nous tirions de l’arrière, alors que nous aurions dû faire cela durant 40 minutes. Malgré tout, je suis fière de ce que mes joueuses ont accompli cette saison.»

 

Les Martlets s’envoleront pour Victoria afin de participer au Championnat canadien, qui débute le 9 mars. «Ce ne sera pas facile, mais nous croyons en nos chances, a dit Ryan Thorne. La conférence québécoise est l’une des plus fortes au pays, et nos joueuses seront prêtes à relever ce défi.»