Les Stingers de l’Université Concordia ont causé une surprise en venant à bout  de la meilleure équipe au Québec, le Rouge et Or de l’Université Laval, le 2 mars dernier, en demi-finale du Finale 4 – Championnat provincial universitaire de basketball RSEQ 2016-2017 présenté par Lait’s Go Sport. Les Stingers l’ont emporté 69-65 contre le Rouge et Or au Centre Pierre-Charbonneau de Montréal.


Marilyse Roy-Viau, qui a marqué 18 points, récolté 9 rebonds et ajouté 4 passes, a été nommée Joueuse par excellence du match chez les Stingers. Du côté du Rouge et Or, Sarah-Jane Marois, qui a inscrit 20 points, a mérité cet honneur. 


Les Stingers ont amorcé le match de belle façon, menant 15-9 après le premier quart. Caroline Task, recrue de l’année au Québec, et Marilyse Roy-Viau, membre de la deuxième équipe d’étoiles du RSEQ, ont été les meilleures marqueuses de l’Université Concordia avec cinq points chacune.  


Au deuxième quart, la troupe de Tenisha Gittens a maintenu la pression sur celle de Guillaume Giroux, rentrant au vestiaire avec une avance de 33-27. Pour les Stingers, Marilyse Roy-Viau et Jazlin Barker ont inscrit 12 des 18 points de leur équipe. Le Rouge et Or est demeuré dans le match grâce aux performances des réservistes Geneviève Derome et Claudia Émond, qui ont inscrit cinq points chacune.


Au troisième quart, le Rouge et Or a grugé l’avance des Stingers en marquant 19 points contre 16. Après 30 minutes de jeu, Concordia menait 49-46. Sarah-Jane Marois a été la meilleure du côté des Lavalloises avec huit points durant le quart.


Les Stingers ont repris l’avantage du jeu en début de quatrième quart, mais le Rouge et Or est revenu de l’arrière pour créer l’égalité 55-55 grâce à des paniers de Claudia Émond et Jane Gagné. Les deux équipes se sont ensuite échangé les paniers lors de belles séquences offensives de part et d’autre.

Avec moins d’une minute à faire au match, Caroline Task a réalisé deux lancers francs importants pour porter l’avance des Stingers à trois points. Le Rouge et Or a eu quelques bonnes occasions de créer l’égalité, mais la défensive des Stingers a tenu le coup. Marilyse Roy-Viau et Caroline Task ont scellé l’issue du match en réussissant quatre lancers francs dans les dernières secondes.


«Nous avons démontré beaucoup de détermination et de résilience ce soir, a commenté l’entraîneure-chef des Stingers, Tenisha Gittens. Nos joueuses étaient confiantes et ont gardé leur sang-froid dans les moments-clés. Cette victoire est peut-être une surprise pour le reste de la ligue, mais pas pour nous. Nous avons rivalisé avec Laval toute l’année et nous savions que nous pouvions les vaincre.»


Du côté du Rouge et Or, l’entraîneur-chef Guillaume Giroux demeurait serein malgré la défaite. «Nous avons joué six bons mois et un mauvais match, a souligné l’entraîneur-chef de l’année au Québec. Ce soir, nous avons commis 31 revirements, ce qui a mené à 26 points de l’équipe adverse. C’est impossible de gagner en perdant autant de ballons.»


En finale du Championnat provincial, les Stingers affronteront les gagnantes du duel opposant les Citadins de l’UQAM et les Martlets de l’Université McGill, samedi à 15h au Centre Pierre-Charbonneau. Les billets pour la finale sont disponibles en ligne au www.finale4rseq.ca.